Revenue d’un hiver en Thaïlande et après un stage de boxe, je vous ai délivré mes impressions et conseils sur cet article. J’ai cependant eu envie de faire témoigner mes amis sur leur expérience à Rawai Muay Thaï. Je me souviens très bien du jour où je les ai photographié. Face à l’océan Indien, le dernier jour de la décennie…

Bonne lecture !

Ming, Thaïlande

expérience à rawai muay thaï
Présente-toi de la façon dont tu le souhaites…

Je suis Ming, j’ai 28 ans et je suis thaïlandaise ! Je travaillais comme data analyst jusqu’à la crise sanitaire. Le soir, je donne aussi des cours de cycling à Bangkok (ça se passe ici pour une dose d’inspiration @ridewithming ainsi que sur son compte de musculation @naia.fit.health et de nutrition @thenibsbangkok)

Pourquoi être venue tenter l’expérience à Rawai Muay Thaï ?

Alors que je m’entraînais dans un autre camp à Phuket, on m’a recommandé celui-là. Je suis venue une première fois et me suis de suite sentie bien, à boxer au milieu d’une nature incroyable. J’ai apprécié en outre les infrastructures, la manière dont se déroulaient les cours, et surtout les personnes que j’ai pu rencontrer. Depuis, c’est ici que je reviens toujours.

Quels sont tes meilleurs apprentissages et souvenirs ?

La patience. Apprendre des techniques et les maîtriser demande beaucoup de temps, de travail, de répétition. Mes souvenirs voient se mêler les rencontres, l’amitié et l’appréciation de la vie lente, centrée sur le sport et la nature.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaiterait tenter l’aventure ?

Planifiez vos vacances en définissant vos objectifs de séjour. Et amusez-vous !

Craig, Australie

expérience à rawai muay thaï
Présente-toi de la façon dont tu le souhaites…

Je suis Craig, ou Kaeg selon mon nom thaïlandais. J’ai 35 ans, vis à Perth et travaille pour une équipe de sport professionnelle australienne.

Pourquoi être venu tenter l’expérience à Rawai Muay Thaï ?

Le Muay Thaï a toujours pris une place importante dans ma vie. Je suis donc déjà venu en Thaïlande une bonne quinzaine de fois. J’ai été dans un certain nombres de gymnases connus, comme Sumalee où j’ai passé trois mois. Cette année, j’avais envie d’une nouvelle découverte. Contrairement à Phuket qui est de plus en plus touristique, Khao Lake est toujours authentique et c’est ce qui m’a séduit.

Quel est ton meilleur souvenir ou apprentissage ?

Je me suis fait des amis pour la vie, qu’il s’agisse des entraîneurs ou des autres élèves. Le personnel est si chaleureux, accueillant et sympathique. Le partage d’une ‘aventure humaine est véritablement mon meilleur souvenir.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaiterait tenter l’aventure ?

En haute saison il y a beaucoup de monde. La pratique est plutôt loisir. Si vous souhaitez faire des sparrings ou vous préparer combat venez à un autre moment.

Luke, UK

expérience à rawai muay thaï
Présente-toi de la façon dont tu le souhaites…

Je suis Luke, tout juste 40 ans, un anglais à Sydney. Mon cœur est désormais australien. Je travaille dans les relations publiques et la communication.

Pourquoi être venu tenter l’expérience à Rawai Muay Thaï ?

C’était ma septième fois en Thaïlande. Je me suis déjà entraîné à plusieurs endroits, mais en restant à l’hôtel, rarement en vivant sur le camp. J’ai choisi Rawai Muay Thaï car j’étais déjà venu avec ma famille à Khao Lake. J’avais été transporté par l’énergie, les paysages. C’est plus calme que Phuket mais surtout les plages y sont incroyables. Aujourd’hui, je sais que je reviendrais pour préparer un combat. C’était d’ailleurs mon objectif 2020, avant que le Covid ne gâche la fête.

Quel est ton meilleur souvenir ou apprentissage ?

Ce que j’ai préféré de mon expérience à Rawai Muay Thaï c’est le fait qu’il n’y ait pas de distractions. C’est un endroit apaisant, juste entouré de nature. Il regorge de belles âmes décidées à aller mieux.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaiterait tenter l’aventure ?

N’hésitez pas à venir si vous voulez vous aussi vous remettre en forme et profiter de bonnes installations dans un cadre à couper le souffle. Cependant, les cours sont plutôt décontractés. Le choix de ce camp ne conviendra peut-être donc pas à un combattant professionnel.

*

Alors, convaincus ?

Partagez vos expériences

Restons connecté.e.s