Déguster un bon vin rouge au coin du feu. Savourer son rosé les pieds dans la piscine. Découvrir à l’autre bout du monde un petit vin blanc délicieux, cerise sur le gâteau d’un paysage fabuleux.

Je suis amatrice de vin. C’est toujours pour moi un plaisir en voyage d’aller découvrir le travail d’un vigneron, et goûter à de nouvelles saveurs. Depuis quelques années, j’essaie néanmoins d’en apprendre un peu plus. Naturellement, j’ai eu envie de partager sur le sujet, c’est pourquoi aujourd’hui, j’ai décidé de vous lister quelques erreurs à ne plus faire avec le vin  :

1. Croire que le vin est dû à la couleur du raisin

Contrairement à une idée reçue, le rosé ne s’obtient pas en mélangeant du rouge et du blanc. Le rosé macère sur une période plus courte que le rouge, ce qui le rend moins coloré. De même, il n’est pas impossible d’obtenir un vin blanc avec des raisins noirs : c’est le cas par exemple du champagne avec le pinot noir. La peau ne macère simplement pas avec le jus.

2. Remplir le verre jusque en haut

Les verres se remplissent de moitié pour les rouges et au tiers pour les blancs, au trois quart pour les pétillants.

3. Mettre ses doigts sur le calice

Si vous tenez le calice, vos doigts réchaufferont le vin et son goût pourra en être modifié. Tenez votre verre par la tige, ou par son socle. De plus, les traces de doigts n’ont rien d’élégant…

4. Mettre des glaçons dans le rouge

Sacrilège !

5. Boire du rouge avant du blanc, ou du blanc entre deux rouges

« Blanc puis rouge, rien ne bouge, rouge puis blanc, tout fout le camp. »
Soyez attentifs à l’ordre de dégustation. Les vins les plus puissants ou vieux sont à découvrir à la fin.

6. Se laisser influencer par le prix 

Une étude troublante a démontré que le prix et l’étiquette d’un vin peut influencer nos choix et nous en faire changer notre perception. N’hésitez pas à prendre votre temps, à utiliser une application, ou à demander conseil à un bon caviste, soucieux de votre demande, plutôt que de vous laisser séduire par de prétendues médailles de concours.

7. Servir le vin dans des verres qui n’ont pas de pied

Ou pire, dans des goblets en plastique…

8. Conserver ses bouteilles debout dans la cuisine

Le vin se doit d’être conservé à l’abri de la chaleur et de la lumière. Une cave est idéale. Évitez l’alignement de vos bouteilles sur un simple meuble qui risque de prendre le soleil et laissez les toujours couchées.

Surtout, si vous désirez en apprendre davantage sur les vins, ne vous bornez jamais ni à vos acquis, ni à vos goûts personnels. Sachez discuter avec ceux qui ont de solides connaissances, c’est la meilleur façon de progresser pas à pas.

A vite pour la suite !

Partagez vos expériences

Restons connecté.e.s