Difficile de savoir où rester lorsque l’on ne connait rien de sa future destination, n’est-ce-pas ?

Cela me vaut régulièrement de longues recherches à travers des blogs de voyage, des comparateurs… Il faut bien entendu comparer les prix, localiser le quartier, la proximité avec les activités choisies, lire les avis d’autres voyageurs pour être sûrs de bien tomber.

Direction mes hôtels et guesthouses en Thaïlande : Une fois sur place, quel a été mon verdict ?

VUE DEPUIS BANGKOK TREE HOUSE © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

Bangkok – Bangkok Tree House

Contexte : Je n’ai séjourné qu’une nuit dans cet hôtel. Si je ne voulais pas exploser mon budget sur la totalité du séjour, je savais néanmoins qu’après plusieurs heures d’avion et le décalage horaire, je serai contente de trouver un peu de paix et de calme pour ma première nuit. J’ai été séduite par les photos du lieu, et par la sérénité qui semblait en émaner, ainsi que pour la promesse “éco-responsable”.
Localisation : Très peu évidente. Le lieu est assez loin de tout et surtout du cœur de Bangkok. Même avec le train aérien il faudra ensuite prévoir de prendre un taxi pour l’embarcadère, puis une barque pour l’autre rive.
Cadre : Serein. Les chambres sont jolies et il y a très peu de monde. Chaque “nid” possède sa terrasse et son rooftop. L’hôtel est très agréable dans sa globalité. La vue est particulièrement appréciable.
Les + : Le calme. Le cadre dépaysant et la végétation. L’expérience de la douche en extérieur.
Les – : La grande difficulté de communication avec le personnel. Je n’ai jamais eu l’impression de parler aussi mal l’anglais et de ne pas être comprise. Une différence d’accent très probablement. En outre je n’ai pas apprécié la cuisine proposée, et n’ai pas eu l’impression que cela était du fait maison. Aussi, avec le recul, je trouve le prix très élevé pour le pays et la démarche écologique affichée me semble être simplement de l’ordre du paraître.
Budget : Comptez de 3600 à 3900 bahts pour un “nid” sur trois étages, comprenant une grande salle de bain donnant sur la nature, une chambre à coucher avec terrasse et un rooftop. Serviettes de bain, peignoir, shampoings naturels inclus ainsi que le petit-déjeuner. Cela reste tout de même un budget important.
Idéal pour : Un couple qui veut se retrouver comme dans une bulle un journée ou deux, ou une personne seule souhaiterait se reposer.
A éviter pour : Les familles avec jeunes enfants (escaliers très raides, beaucoup d’espaces aquatiques autour…) et les voyageurs vous êtes venus pour sortir beaucoup à l’extérieur et visiter la ville. En effet, les trajets risquent d’être à chaque fois coûteux et compliqués.

LE JARDIN DE BANGKOK TREE HOUSE © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

VÉLOS EN LIBRE SERVICE © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

Bangkok Fahsai Homestay

Contexte : J’ai séjourné quatre jours pour mes derniers jours en Thaïlande. J’avais trouvé l’annonce via AirbnB.
Localisation : Appréciable. Nous n’avons pas l’impression d’être dans la capitale tellement le lieu et les alentours sont calmes. Il y a quelques supérettes juste à côté, ainsi qu’une station de moto-taxi. Il ne coûte pas bien cher de se rendre dans les différents quartiers de la ville, et on apprécie de ne pas croiser de touristes relou le soir en rentrant.
Cadre : De jolies chambres, un jardin, un frigo avec des bières, un lapin et beaucoup de surprises (apprendre à faire son café, faire l’offrande aux moines ou visiter le curieux musée du propriétaire)
Les + : Le calme, le jardins et les rencontres que l’on peut y faire. La très grande gentillesse des propriétaires et les surprises qu’ils nous réservent. Le petit-déjeuner thaï servi tous les matins avec du café de leurs propres plantations. Le quartier assez sympa.
Les – : Parfois un peu difficile de me faire comprendre (encore une fois!), sinon pour le reste tout était parfait. Je crois qu’ils se trompent un peu entre les voyageurs…
Budget : En haute saison, chaque nuit passé sur place m’a coûté 30 euros.
Idéal pour : Un couple qui veut se retrouver comme dans une bulle un journée ou deux, ou une personne seule souhaiterait se reposer.
A éviter pour : Les familles. De mémoire il n’y a que des chambres de deux.

LES PETITS DEJ’ DE L’AUBERGE JULIE’S © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

Chiang Mai – Auberge Julie’s

Contexte : Je souhaitais trouver un logement dans le carré de la vielle ville et être proche de tout. Le tarif et les bons avis trouvés m’ont séduits de suite.
Localisation : Très bonne. Il m’a été possible de tout faire à pied.
Cadre : A la fois calme mais propice aux soirées et aux bonnes rencontres. J’ai passé de très bon moments sur place.
Les + : L’ambiance. Les rencontres. Le restaurant dans le jardin et les petits tarifs pratiqués. La gentillesse du personnel toujours prêt à vous aider et aiguiller.
Les – : Le lieu est fréquenté essentiellement par des français, ce qui pourra rebuter les voyageurs en quête d’expériences plus authentiques. Egalement, la salle de bain n’était pas spécialement agréable mais plutôt rudimentaire. Les chambres sont très simples.
Budget : Un point fort. Malgré la haute saison ma chambre double individuelle revenait à 9 euros par nuit. Le dortoir ne dépassait pas les 3 euros par voyageur. C’est économique et encore plus lorsque l’on voyage avec quelqu’un.
Idéal pour : Les couples, voyageurs solos, et même familles avec enfants (chambre familiale qu’une famille a occupé avec trois enfants dont un bébé)
A éviter pour : Les voyageurs ayant besoin d’un certain cadre et confort. Ceux qui ne veulent surtout pas croiser de français.

BIENVENUE AU DEE ANDAMAN © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

Krabi – Hôtel Dee Andaman

Contexte : Je n’ai séjourné qu’une nuit à l’improviste dans cet hôtel. Fuite de Koh Phi Phi que j’ai DÉTESTÉ !
Localisation : Pas mal, c’est au calme mais il est facile de marcher pour visiter le cœur de la ville.
Cadre : Jolies chambres, climatisation, piscine, bar.
Les + : Le jardin avec la piscine. La salle de bain. Le personnel est réactif.
Les – : La nourriture. Je suis tombée très malade le soir même. Les légumes n’étaient pas frais. Le lendemain au petit déjeuner tout restait dans la chaleur, avec des mouches… Décalage complet avec le luxe des chambres. Les odeurs aussi, probablement de Krabi elle-même.
Budget : Correct. Je pense cependant que l’on peut trouver mieux.
Idéal pour : Les couples
A éviter pour : Les familles

VUE SUR KRABI DEPUIS L’HOTEL © LUCIE – ÉCRIVAIN VOYAGEUR

Partagez vos expériences

Restons connecté.e.s